mercredi 26 février 2014

Rencontre avec... une Créatrice d'Elixirs Floraux




Bonjour, je suis Carole Aliya, auteur, conférencière et phytothérapeute. 
J’ai créé une gamme de 10 élixirs floraux, de cristaux et des essences d’arbres, sans alcool.

J’aimerai vous parler de ces essences qui ont une propriété toute particulière: elles nous accompagnent dans l’accomplissement de nos mutations intérieures.


  Ces essences sont dans la continuité des remèdes du docteur Bach mais permettent d’aller plus loin et plus en profondeur. Chaque essence agit sur un aspect de nous-même. 
Elles nous aident à faire émerger le meilleur qui se trouve en nous et à prendre conscience de ce que nous avons à faire éveillés.

  Elles nous accompagnent sur ce chemin tortueux, sur le chemin du « grandir ». 
  Elles participent au processus de libération intérieure et à notre équilibre - sur l'axe horizontal/fleurs - et à notre élévation/ascension - sur l'axe vertical/cristaux/essence d’arbre.

Elles interagissent sur le plan spirituel. 
Cette gamme d’essences de vie est très complète et comporte trois sources, trois matrices : esprits de fleurs, esprits de cristaux et baumes d’essences d’arbres.
Par exemple, l’esprit de Lys nous aidera à nous libérer des dépendances affectives. 
Le baume de Myrrhe, à accoucher de nous-mêmes, à relier le corps à l’âme, à l’esprit. 
Le baume de Cèdre nous amènera à nous libérer de nos entraves pour que nous allions vers la renaissance.

Cette création d'élixirs a abouti en janvier 2013. Plusieurs années furent nécessaires pour tout mettre en œuvre. 
Depuis, je reçois régulièrement des témoignages de personnes les ayant utilisées.
Elles peuvent être utilisées dans le cadre d’un soin ou en accompagnement de la vie de tous les jours, tout simplement.


 Il s’agit d’une création, l’émergence d’une conscience qui s’est présentée à moi, venant du fond de mon être.

 
Ces essences s’adressent à tout le monde,  également aux enfants.
Elles nous aident à grandir, à cheminer avec plus de conscience. Elles nous accompagnent dans le quotidien. 
Pour chaque essence, des textes à lire en conscience sont proposés. 
Ils permettent de nous ancrer dans le mouvement que nous sommes en train d’impulser.

Au-delà de ces essences, j’accompagne les êtres dans les différentes situations de leur vie.
Je propose des voyages initiatiques, des méditations, des ateliers… 
Je suis également écrivain. 
Plusieurs de mes livres ont déjà été publiés : 

Marie Madeleine, la conscience éternelle
Préface de Jean Yves Leloup

Essences de vie, magnificence de l'esprit : des blessures à la Guérison intérieure

Danse les Noces d’Or, le Sacre du féminin et du masculin


 La prochaine étape pour moi est un voyage initiatique en Jordanie, en avril. 
Nous irons une semaine dans le désert et finirons par visiter le site de Petra.

Mon prochain ouvrage à paraître : "L'Egypte, le passage", préfacé par Nadège Amar, sera édité dans le courant du 1er semestre 2014.

Et des conférences sont prévues en France, en Suisse…

Mon site pour les essences de vie :

Le site présentant toutes mes activités et conférences…

Mon souhait final serait que chaque être s’éveille au merveilleux de la vie...



samedi 22 février 2014

Pourquoi laisser pousser ses cheveux et comment les entretenir ?



Ma force est dans mes cheveux – mes cheveux et leur force

Je vais parler dans cet article de l'intérêt de porter ses cheveux longs et de leur entretien au naturel, 
avec à la clé une recette hyper facile d'huile démêlante et fortifiante !


Voilà, il y a bien des années, alors que j'étais déjà passionnée par les amérindiens, je lus qu’ils ne coupaient que rarement leurs cheveux car pour eux, ils étaient le lieu où résidait de leur force.
Pendant des années je n’ai pas compris pourquoi... mais il y a peu, j’ai eu l’explication : les cheveux seraient l’extension des terminaisons nerveuses du crâne, permettant de capter certaines informations de notre environnement, des qualités précieuses si l’on est chasseur ou guerrier /soldat... ou si l'on souhaite devenir ou rester intuitif :

"Les cheveux sont une extension du système nerveux, on peut les considérer comme des nerfs extériorisés, une sorte de ‘capteur/antenne évoluée qui transmettent un grand volume d’informations au tronc cérébral, au système limbique et au néocortex. (Le tronc cérébral et le système limbique constituent le cerveau “reptilien” de survie et le néocortex représente le cerveau récent avec la “matière grise”, NdT).
Pour les gens, non seulement les cheveux, mais aussi la barbe chez les hommes, fournissent un circuit d’informations qui atteint le cerveau, mais les cheveux émettent de l’énergie, une énergie électromagnétique produite par le cerveau vers l’environnement extérieur. On le voit avec une photo Kirlian, quand la personne est photographiée les cheveux longs et ensuite avec les cheveux coupés."
Texte issu de cet article intitulé Pourquoi les Amérindiens gardaient les cheveux longs ?


Les cheveux longs, oui c'est beau, mais c'est du boulot!


Je ne sais pas pour vous mais moi, si je ne veux pas être dépassée sous la douche lors du rinçage, je dois "élaguer" ma chevelure de temps en temps sinon c'est dur de bien rincer le tout !

Tout s’est compliqué quand j’ai commencé à aller chez le coiffeur pour plus qu’une coupe… avec l’arrivée de la trentaine, ou je ne sais quoi, mes cheveux ont foncé ! 
Mon fameux châtain clair cendré était porté disparu… et puis un jour j’ai demandé un balayage "naturel"…
Là, j’ai compris pourquoi tant de femmes utilisaient des masques et après-shampooings… oui j’ai découvert cela assez tard, et j’ai bien vu comment les cheveux devenait paille, secs et durs à rincer !!! 
Impossible de passer ses doigts à travers et difficile d'arriver à bien les rincer sans enduire les pointes d'après-shampooing...et c'est l’engrenage infernal !

Car une fois qu’on a mis le pied dans les soins chimiques… la chimie apelle la chimie ! Le peroxyde appelle l’après-shampooing siliconé… on n’en sort plus – et si tant est qu’on doive utiliser régulièrement un séchoir et passer un coup de lisseur après aïe, ça se corse pour de vrai ! 
Les écailles du cheveux ont bien du mal à se resserrer avec tout ça...

OK, revenons au naturel... Chevelure Détox 1

Il est toujours temps d’arrêter, de s’apercevoir de tout ça et faire machine arrière pour enfin prendre soin de ses cheveux au naturel,non ?

Le bon plan c'est de se concocter un soin capillaire qui peut servir de bain-masque, de soin quotidien pour les démêler, composé d’huiles, et en peu de temps ils redeviennent tout doux, déjà !
On peut l'appliquer le soir ; la veille du shampooing, sur les longueurs, pour les réparer en continu pendant la nuit, ou juste après le shampooing pour les démêler.




La composition de ce soin est super-simple ! il faut un flacon-pompe de préférence car cela permettra de le doser a minima. Car il suffit de pas grand-chose, quelques huiles bio, comme l’huile de pépins de raisin, qui est inodore, et très réparatrice, on peut même mettre un peu d’huile d’olive, ou de noisette…ou de l'huile végétale de baobab et parfumer le tout avec quelques gouttes d’extrait aromatique de son choix… afin de laisser un sillage fruité ou vanillé…abricoté…ça ne coûte rien, ça se garde longtemps, et ça resserre vraiment les écailles!

Je récapitule :
-80 ml d'huile végétale de pépins de raisin
-2 berlingots de macérat de vanille
-1 extrait aromatique d'abricot, vanille ou autre!

En quelques semaines seulement cette potion magique agira assez pour arranger une chevelure abîmée par des colorations occasionnelles. Alors, vous laissez pousser ?
Bons soins à toutes !



Si vous avez aimé cet article, si vous l'avez trouvé utile, n'hésitez pas à l'envoyer par mail à vos ami(e)s et à le partager sur les réseaux sociaux !

samedi 15 février 2014

Comment améliorer naturellement sa circulation ? Conseils + Recette




 Quand ça circule mal…
 
Les jambes lourdes et les troubles veineux sont souvent des pathologies héréditaires et hormono-dépendantes, mais l’on peut agir sur son terrain pour aider notre sang à mieux circuler et se concocter son propre gel frais pour la période estivale.

La chaleur, la sédentarité, sont des facteurs aggravants. Travailler assis plusieurs heures par jour est certes confortable, mais nous ferait perdre quelques année de vie !

Pour remédier à cela, il faut se lever toutes les heures, pour quelques minutes au moins, et se rendre un peu plus loin que prévu, en marchant, et emprunter les escaliers plutôt que les ascenseurs. 
On peut aussi descendre du bus ou du métro une station plus tôt afin de marcher plus, notamment en rentrant chez soi, car même un petit trajet d’une dizaine de minutes est une habitude salutaire ! La marche entretient le retour veineux notamment lorsque le talon touche le sol ; pensez à bien déployer votre pied au sol.


Du sport !



Et bien sûr, faire du sport au moins une fois par semaine, en privilégiant les sports qui améliorent le retour veineux, tels que la natation,  le vélo, les gymnastiques au sol telles que le yoga ou le Pilates qui comportent des exercices justement centrés sur la circulation, des inversions et étirements qui entretiennent aussi notre souplesse. 

Vous avez l'embarras du choix entre les nombreux et différents types de yoga! Afin de trouver celui qui vous conviendra le mieux, choisissez-en un qui soit adapté à votre niveau physique si vous êtes débutant. 
Pas la peine de forcer, l’intérêt est plutôt d’être régulier et assidu pour optimiser les bénéfices d’une activité physique ! 

Du yoga le plus sportif au plus relaxant, n’hésitez pas à tester plusieurs cours, niveaux et professeurs pour trouver "La Séance" que vous retrouverez avec plaisir chaque semaine et plusieurs fois par semaine si possible.
Finir la douche avec un jet d’eau froide, de bas en haut, et laisser quelques minutes par jour vos jambes surélevées sont aussi de petits trucs qui peuvent vous aider.


Des plantes !

Lors des périodes les plus difficiles, telles que la période estivale, celle qui est la plus difficile à supporter pour certains, on peut commencer la journée avec une infusion de plantes aidant la circulation et renouveler celle-ci si le besoin se fait sentir.
Faire une cure de quelques semaines d’un complexe de plantes qui améliorent la circulation peut être nécessaire. 

Le Gingko Biloba aidera énormément, tout comme la Vigne rouge et l’Hamamélis qui combat les varices.

Quant au Chardon Marie, c’est un tonique vasculaire reconnu tout autant qu’un protecteur et détoxifiant du foie. Il sera particulièrement salutaire dans les cas où l’organisme nécessite une cure plus profonde et de traiter le terrain dans son ensemble.
Le chrysatellum, de même, permet de régénérer le foie et le système circulatoire.


Ma petite recette

Une des plantes qui peuvent être utilisées pour venir en aide aux tissus ayant tendance à gonfler est plus connue en tant que plante à infusion. Célèbre pour ses qualités sédatives et calmantes, c'est pourtant une plante qui agit en profondeur pour désinfiltrer les tissus.
 On peut se concocter son propre spray pour les jambes, avec un hydrolat de verveine bio et quelques huiles essentielles :
- la menthe poivrée
- le petit grain

Avec 50ml  d’hydrolat de verveine bio, 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et 16 gouttes d’huile essentielle de petit grain, vous aurez une lotion rafraîchissante et raffermissante  à conserver au frigo et qui vous soulagera une fois rentrée à la maison.

Vous pouvez la garder dans un flacon-spray, mais si vous la préférez sous forme de gel, ajoutez de la gomme de guar (0.75g) en une seule fois en agitant très vigoureusement avec un mini-fouet afin d’éviter que ne se forment des grumeaux, pendant 2 minutes, jusqu’à ce qu’un gel fluide et homogène se forme.

Ce gel pourra se conserver quelques mois au frigo s’il a été fabriqué dans de bonnes conditions d’hygiène. Il s’applique sur les parties du corps voulues par de légers massages pour bien le faire pénétrer, et tonifiera à terme les tissus cutanés.

Selon la médecine chinoise, pour agir sur les troubles circulatoires, il faut améliorer votre état général, votre santé et votre vitalité, car au-delà du système sanguin et de la circulation, c’est celle de votre énergie vitale (le chi) qui est en cause.



Si vous avez aimé cet article, si vous l'avez trouvé utile, n'hésitez pas à l'envoyer par mail à vos ami(e)s ou à le partager sur les réseaux sociaux !

mardi 4 février 2014

Rencontre avec... un Praticien du Bio-alignement


Bonjour, je suis Jean-Baptiste Le Cocq. Né dans le Berry à Bourges, j’ai passé toute mon enfance dans cette région emprunte de mystères: George Sand a d’ailleurs très bien écrit là-dessus dans la Mare Au Diable... A l’âge de 21 ans je suis monté à Paris pour étudier la naturopathie chez André Roux et Alain Rousseaux. J’ai ensuite travaillé dans le milieu artistique pendant 10 ans, avant de revenir à mes premières amours, le bien-être avec la technique du bio-alignement.
Un an après avoir ouvert un cabinet à Paris, j’avais besoin de plus de tranquillité.
J’ai choisi de m’installer à Bruxelles en 2009 et  depuis je vis toujours dans cette ville alchimique.

Aujourd’hui je souhaiterais vous parler du bio-alignement qui a vraiment changé ma vie vers la trentaine.
Le bio-alignement est une technique purement manuelle, non invasive, sans manipulation, entièrement naturelle, qui utilise le magnétisme dégagé par les mains de l’homme.
En cela elle relève du bio-magnétisme selon la définition qu’en donne le professeur Yves Rocard ,  provoquant des réactions neuromusculaires et modifiant la posture de l’être humain.

Cette approche thérapeutique a pour spécificité de localiser et de favoriser le relâchement des muscles et leurs contractions, raideurs, spasmes musculaires.
Ce faisant, elle harmonise le système neuromusculaire, privilégiant un retour à une mobilité normale avec une plus large amplitude des mouvements et un meilleur équilibre naturel.
Ceci a pour effet de favoriser les capacités de guérison inhérentes au corps, engendrant une meilleure coordination structurelle et une relaxation cellulaire appropriée, régénérant aussi le fonctionnement des organes et systèmes.



Le bio-alignement aide le corps à se réparer en lui permettant de rétablir ses lignes de forces dans leur relation naturelle, il a pour effet d’induire le repos et l’évacuation des toxines au niveau cellulaire,
ce qui va entrainer une mobilité plus grande et une meilleure activité des systèmes et des organes, et permettre au corps, dans sa globalité, d’améliorer son énergie vitale pour revenir progressivement vers un état de santé.
(Voir le site officiel : www.bio-alignement.com ou  le mien  http://www.jeanbaptistelc.fr/bio-alignement/)

J'ai appris cette thérapeutique en 2006, puis je me suis vraiment lancé en ouvrant un cabinet en 2008.
Ayant eu moi-même de nombreux problèmes de dos depuis l’enfance, j’ai expérimenté plusieurs méthodes (ostéopathie, Feldenkraiss, Alexander technique, rolfing…) avant de découvrir celle-ci en rencontrant William Wethern, praticien et formateur dans le Kentucky aux USA.

Au vu des résultats vraiment exceptionnels sur la scoliose et l’état général du corps (douleurs, énergie, redressement…), j’ai décidé de suivre la formation quelques années plus tard.

Cette méthode s'adresse à toutes les personnes souffrant du dos, de posture et de scoliose...En une ou trois séances, on peut voir une nette amélioration de la posture et les douleurs dans le corps.

De mon coté, je propose des soins de bio-alignement, mais aussi un travail énergétique au niveau de l’Atlas (1ère cervicale) qui complète parfaitement le travail sur la posture et l’alignement du corps. Et suite à plusieurs demandes, je souhaiterais proposer des formations pour le bio-alignement et le soin énergétique pour l’alignement de la nuque. Je n’ai pas encore de dates.
À suivre de près pour ceux que ça intéresse sur mon site Internet : http://www.jeanbaptistelc.fr .

On peut me retrouver et suivre mon actualité sur www.jeanbaptistelc.fr et sur ma page professionnelle Facebook : https://www.facebook.com/lecocq.jeanbaptiste
Merci de m’avoir proposée cette interview et je souhaite à chacun de "Ré-enchanter la vie" car quand on œuvre sur soi, on œuvre aussi sur les autres !

———————

Jean-Baptiste Le Cocq
Chaussée de Waterloo 442
B-1050 Bruxelles
Tél: +32 487/96.15.73
www.jeanbaptistelc.fr
Une erreur est survenue dans ce gadget