samedi 22 février 2014

Pourquoi laisser pousser ses cheveux et comment les entretenir ?



Ma force est dans mes cheveux – mes cheveux et leur force

Je vais parler dans cet article de l'intérêt de porter ses cheveux longs et de leur entretien au naturel, 
avec à la clé une recette hyper facile d'huile démêlante et fortifiante !


Voilà, il y a bien des années, alors que j'étais déjà passionnée par les amérindiens, je lus qu’ils ne coupaient que rarement leurs cheveux car pour eux, ils étaient le lieu où résidait de leur force.
Pendant des années je n’ai pas compris pourquoi... mais il y a peu, j’ai eu l’explication : les cheveux seraient l’extension des terminaisons nerveuses du crâne, permettant de capter certaines informations de notre environnement, des qualités précieuses si l’on est chasseur ou guerrier /soldat... ou si l'on souhaite devenir ou rester intuitif :

"Les cheveux sont une extension du système nerveux, on peut les considérer comme des nerfs extériorisés, une sorte de ‘capteur/antenne évoluée qui transmettent un grand volume d’informations au tronc cérébral, au système limbique et au néocortex. (Le tronc cérébral et le système limbique constituent le cerveau “reptilien” de survie et le néocortex représente le cerveau récent avec la “matière grise”, NdT).
Pour les gens, non seulement les cheveux, mais aussi la barbe chez les hommes, fournissent un circuit d’informations qui atteint le cerveau, mais les cheveux émettent de l’énergie, une énergie électromagnétique produite par le cerveau vers l’environnement extérieur. On le voit avec une photo Kirlian, quand la personne est photographiée les cheveux longs et ensuite avec les cheveux coupés."
Texte issu de cet article intitulé Pourquoi les Amérindiens gardaient les cheveux longs ?


Les cheveux longs, oui c'est beau, mais c'est du boulot!


Je ne sais pas pour vous mais moi, si je ne veux pas être dépassée sous la douche lors du rinçage, je dois "élaguer" ma chevelure de temps en temps sinon c'est dur de bien rincer le tout !

Tout s’est compliqué quand j’ai commencé à aller chez le coiffeur pour plus qu’une coupe… avec l’arrivée de la trentaine, ou je ne sais quoi, mes cheveux ont foncé ! 
Mon fameux châtain clair cendré était porté disparu… et puis un jour j’ai demandé un balayage "naturel"…
Là, j’ai compris pourquoi tant de femmes utilisaient des masques et après-shampooings… oui j’ai découvert cela assez tard, et j’ai bien vu comment les cheveux devenait paille, secs et durs à rincer !!! 
Impossible de passer ses doigts à travers et difficile d'arriver à bien les rincer sans enduire les pointes d'après-shampooing...et c'est l’engrenage infernal !

Car une fois qu’on a mis le pied dans les soins chimiques… la chimie apelle la chimie ! Le peroxyde appelle l’après-shampooing siliconé… on n’en sort plus – et si tant est qu’on doive utiliser régulièrement un séchoir et passer un coup de lisseur après aïe, ça se corse pour de vrai ! 
Les écailles du cheveux ont bien du mal à se resserrer avec tout ça...

OK, revenons au naturel... Chevelure Détox 1

Il est toujours temps d’arrêter, de s’apercevoir de tout ça et faire machine arrière pour enfin prendre soin de ses cheveux au naturel,non ?

Le bon plan c'est de se concocter un soin capillaire qui peut servir de bain-masque, de soin quotidien pour les démêler, composé d’huiles, et en peu de temps ils redeviennent tout doux, déjà !
On peut l'appliquer le soir ; la veille du shampooing, sur les longueurs, pour les réparer en continu pendant la nuit, ou juste après le shampooing pour les démêler.




La composition de ce soin est super-simple ! il faut un flacon-pompe de préférence car cela permettra de le doser a minima. Car il suffit de pas grand-chose, quelques huiles bio, comme l’huile de pépins de raisin, qui est inodore, et très réparatrice, on peut même mettre un peu d’huile d’olive, ou de noisette…ou de l'huile végétale de baobab et parfumer le tout avec quelques gouttes d’extrait aromatique de son choix… afin de laisser un sillage fruité ou vanillé…abricoté…ça ne coûte rien, ça se garde longtemps, et ça resserre vraiment les écailles!

Je récapitule :
-80 ml d'huile végétale de pépins de raisin
-2 berlingots de macérat de vanille
-1 extrait aromatique d'abricot, vanille ou autre!

En quelques semaines seulement cette potion magique agira assez pour arranger une chevelure abîmée par des colorations occasionnelles. Alors, vous laissez pousser ?
Bons soins à toutes !



Si vous avez aimé cet article, si vous l'avez trouvé utile, n'hésitez pas à l'envoyer par mail à vos ami(e)s et à le partager sur les réseaux sociaux !
Une erreur est survenue dans ce gadget